sábado, 12 de setembro de 2009

Déshabillez-moi


Déshabillez-moi, déshabillez-moi
Oui, mais pas tout de suite, pas trop vite
Sachez me convoiter, me désirer, me captiver
Déshabillez-moi, déshabillez-moi
Mais ne soyez pas comme tous les hommes, trop pressés.
Et d'abord, le regard
Tout le temps du prélude
Ne doit pas être rude, ni hagard
Dévorez-moi des yeux
Mais avec retenue
Pour que je m'habitue, peu à peu...

Déshabillez-moi, déshabillez-moi
Oui, mais pas tout de suite, pas trop vite
Sachez m'hypnotiser, m'envelopper, me capturer
Déshabillez-moi, déshabillez-moi
Avec délicatesse, en souplesse, et doigté
Choisissez bien les mots
Dirigez bien vos gestes
Ni trop lents, ni trop lestes, sur ma peau
Voilà, ça y est, je suis
Frémissante et offerte
De votre main experte, allez-y...

Déshabillez-moi, déshabillez-moi
Maintenant tout de suite, allez vite
Sachez me posséder, me consommer, me consumer
Déshabillez-moi, déshabillez-moi
Conduisez-vous en homme
Soyez l'homme... Agissez!
Déshabillez-moi, déshabillez-moi
Et vous... déshabillez-vous!

par Robert Nyel
photographie de Stanislav Blazhenkov

6 comentários:

Marta disse...

Quand tu voudras........
Je t'attends...
J'ai beaucoup aimé...
Bisous
Marta

Luna disse...

Adorável este seu espaço.

Diva disse...

Meu Caro
Diva encontra-se feliz pelo seu regresso :)

Deixo-lhe uma pérola http://www.youtube.com/watch?v=CcjqdHzI-sM

Enjoy!

Bisou

Pedro M disse...

mmm Marta... viens...

Bisou

Pedro M disse...

Mina querida Luna,

faço minhas as suas palavras pois acabei de visitar o seu blog.

Um beijo

Pedro M disse...

Ohhh Diva...

e eu feliz por a ver sorrir :-)

Um beijo